Journées d’Étude Transjurassiennes de Recherche en Éducation Musicale

Organisées par l’association Recomuse, les premières Journées d’étude transjurassiennes de recherche en éducation musicale  se sont tenues les 18 juin et 19 juin 2016 au moulin de l’abbaye de Chézery, dans le Parc Naturel Régional du Haut-Jura, autour du thème « La captation des affects dans l’éducation musicale scolaire ».

Le choix d’interventions audio-visuelles longues suivies d’un temps égal de discussion dans un cadre simple, flexible et convivial nous a  permis d’atteindre notre objectif premier : inciter et permettre des échanges d’informations et de réflexions interdisciplinaires du meilleur niveau scientifique et pratique autour des questions posées à notre discipline.

Cependant cette richesse des débats entre participants a un cout : sa difficulté à le traduire en actes. Il ne m’a pas été possible de traduire sous forme écrite le travail que nous avons tous accompli lors de ces deux journées. J’espère que vous m’en voudrez tous absoudre !

Pour que les absents puissent quand même en profiter a minima vous trouverez ci-après des enregistrements des présentations et discussions.

En plus des intervenants dont les noms suivent, les participants non présentants qui sont intervenus dans les débats sont : Marie-Cécile BARRAS (ESPE, Universté d’Aquitaine); Adrien BOURG (ISE, Paris); Nathalie ESTIENNE (ESPE d’Auvergne); Etienne FLOCHON (Université de la Réunion); Gerald GUILLOT (HEP de Vaud); Jean-Pierre MIALARET (Sorbonne Universités);  Fred PIAT (ENSIM, Université du Maine); Odile TRIPIER (Université de Toulouse).

Laurent GUIRARD (ESPE CVL, Université d’Orléans, coordinateur)

François Madurell, Introduction

  • François GIROUX (ESPE Paris, IReMus, université Paris Sorbonne) Exemples d’interactions musicales en maternelle : quels arrière-plans culturels, cognitifs, institutionnels et éthiques ;  comment évaluer l’émergence des trames temporelles des ressentis et leur organisation narrative.

  • Christine CROSET (HEP Vaud) Se repérer dans le temps : de l’instrument ”corps” (Dalcroze) aux instruments psychologiques (Vygotski) en passant par Stern et Imberty.

 

  • Jean DUVILLARD et Fernando SEGUI (ESPE, université de Lyon 1) Expertises croisées et collaboration entre musiciens, intervenants et enseignants dans les co-interventions d’éducation musicale scolaire.

  • Valérie OMETAK (IReMus, université Paris Sorbonne) Cas de représentations graphiques enactives de patterns rythmiques percussifs par des enfants de 5 ans.

  • Sabine CHATELAIN (HEP Vaud) Transformer pour comprendre. Interactions entre la musique et les arts visuels dans un contexte pédagogique.
  • Pierre ZURCHER (IReMus, Atelier Musical)  La place du langage dans l’appropriation musicale. (intervention par téléconférence après visionnage du film ci dessous)


  • François JOLIAT  (HEP BeJuNe)  Comment discipliner l’enseignement musical pour les élèves de quatre à huit ans selon le Plan d’études romand (PER) ?
  • Kyoko YOSHIZAWA (Université d’Akita, Japon) Expériences face à la mise en forme des affects chez les futurs professeurs japonais de musique à l’école élémentaire en formation initiale : une application de la danse traditionnelle pratiquée en milieu scolaire.

  • Emmanuelle GUERIN (LLL, université d’Orléans) Pratiques et enseignement de la langue / pratiques et enseignement de la musique : des questions convergentes ?

 

DSCN5903
DSCN5908
DSCN5912
DSCN5919
repas au Relais des moines
DSCN5932
DSCN5958
DSCN5989
DSCN6002
20160618_203513
20160619_130337

Photographies de Kyoko Yoshizawa

Auteur : Laurent Guirard

Maitre en conférence à l’université d’Orléans (ESPE Centre Val de Loire)