Email
yoshizawa@ed.akita-u.ac.jp
Affiliations
Professeur à l’Université d’Akita (Japon), faculté d’éducation et d’études humaines
Principaux champs de recherche
Éducation musicale, Histoire de la musique et Musicologie
Comment j'en suis arrivé·e là...
Je suis japonaise, née au Japon. J’y ai suivi tous les enseignements et la formation initiale de niveau primaire et secondaire en musique jusqu’au cursus de maîtrise. Avec regard comparatif entre le Japon et la France, intéressée par « l’insertion et la mise en place de la tradition et la culture musicale dans le système d’enseignement musical scolaire en France », j’ai soutenu en 2005, à l’Université Paris-Sorbonne IV, une thèse intitulée « Enseignement de la musique traditionnelle à l’école aujourd’hui – Approche historique et application de terrain à travers l’exemple de l’enseignement du galoubet – ». En même temps que le côté pratique, j’ai suivi l’étude de la vielle à roue au Conservatoire à rayonnement départemental de Bourges de 1999 à 2004. Après le retour au Japon en décembre 2005, je me suis intéressée au système français sur la formation de futurs enseignants scolaires en matière musicale et culturelle. Depuis 2009, je forme en phase initiale de jeunes étudiants et j’assure la formation continue des professeurs en matière d’éducation musicale au Japon. Naturellement et professionnellement, ma recherche est focalisée sur la formation de futurs enseignants ainsi que sur la formation continue des professeurs français, en quête de nouvelles idées et de nouveaux principes et moyens, aussi bien des outils et des méthodes pédagogiques méconnues chez les Japonais, en puisant sur l’expérience du terrain dans la capitale et dans le pays français.
Quelques questions qui me préoccupent actuellement...
1. Comment organiser la formation initiale d’éducation musicale chez les futurs enseignants du premier degré qui n’ont aucune formation spécialisée en musique ? 2. Comment enseigner et de quelle façon, l’« Histoire de la musique occidentale » dans le cadre de la formation initiale chez les étudiants japonais spécialisés en musique ? 3. Comment peut-on utiliser les danses et les beaux-arts de l’histoire culturelle et musicale du Japon comme outil pédagogique, dans le cadre de la formation initiale d’Histoire de la musique de notre pays, destinée aux étudiants japonais ?
Publications notables
Kyoko YOSHIZAWA, “Diversité des cultures dans l’éducation musicale entre le Japon et la France – centré sur le système éducatif d’école élémentaire, caractérisé par “manuels scolaires” et “pratiques artistiques et histoires des arts –”, Annales de la Société franco-japonaise des Sciences de l’Education, no. 44, 2016, pp. 44-53. (texte en japonais)
Kyoko Yoshizawa